SnapMiam : mieux manger près de chez soi !

SnapMiam une startup de partage pour mieux manger près de chez soi !

 

« C’est une histoire multi-générationnelle que je vais raconter, l’histoire de cinq associés de 19 à 59 ans, qui décident d’agir pour mieux manger au quotidien en créant leur startup ! »

 

Cela fait déjà quelques semaines que Florence Couraud m’a contactée pour me parler de Snap Miam et je m’excuse pour le temps que j’ai mis à écrire cet article. La raison est finalement assez simple : je ne savais comment le rédiger en étant sûre de « convaincre ». Snap miam fait véritablement partie de ces plateformes pour lesquelles j’aime écrire et qui ont, selon moi, su utiliser l’essor du digital pour le bien communautaire. Alors, pas question de se louper !

 

Presentation SnapMiam MangezDigital

 


 

L’histoire de la startup Food & Digitale : Snap Miam

Snap Miam est née de deux constats simples :

  • Les étudiants ou souvent jeunes travailleurs mangent sur le pouce, un casse-croute avalé en cinq minutes aux abords de l'université ou du bureau. Ce sont des personnes qui ont bien souvent peu de temps, peu de revenus pour s’offrir un véritable repas en extérieur et qui n’ont pas pour habitude de rentrer déjeuner chez eux.
  • De l’autre côté nous avons ceux cuisinent pour toute une tablée … et lorsqu’il y en a pour quatre … il y en a bien pour cinq ou six !

Alors pourquoi ne pas profiter de tous ces « restes » de repas concoctés avec soin ?

Les fondateurs de Snap Miam sont alors partis de ces faits pour imaginer une nouvelle façon de déjeuner : cuisiner pour une ou deux personnes supplémentaires, sans que cela ne coûte rien tout en en faisant profiter une personne qui souhaite manger un bon plat sans cuisiner !

Commençant par placarder des affichettes et en glisser quelques unes dans les boîtes aux lettres du quartier, ils ont avant tout cherché des « Snap ». Les Snap sont les hôtes. Ce qui leur est proposé : cuisiner en plus grande quantité. En contre partie ils reçoivent une compensation financière du « Miam », celui qui vient déjeuner. C’est un pari gagnant-gagnant !

L’objectif n’est pas de faire gagner de l’argent mais simplement de partager. Alors l’équipe de Snap Miam crée un site internet. Une plateforme où chacun peut s’inscrire et profiter de l’expérience. Ce fut un franc succès en très peu de temps.


 

Fonctionnement de Snap Miam

Fonctionnement SnapMiam

 

On s’inscrit sur le site comme hote ou/et convive. On poste alors un repas ou on regarde les repas en ligne. Il s’agit de repas « comme à la maison », des plats simples et conviviaux. Florence me précise qu’il n’y a pas « d’enjeu culinaire ». Non, on parle bien d’un poulet rôti avec pommes de terre par exemple. Elle-même propose des soirées pizzas maison devant un bon film, ou des soirées à thème. Le but est de se faire plaisir simplement en permettant aux convives de manger plus varié pour « pas cher » (les repas complets sont tous à moins de 10euros/personne).

 

Alors, êtes-vous plutôt Snap ou plutôt Miam ?

 

Bien entendu aucune des deux parties ne gagne d’argent. Mais d’une certaine manière cela permet d’économiser « quand il y en a pour 4 il y en a pour 5 », d’éviter le gaspillage alimentaire, de découvrir de nouvelles recettes et de varier son alimentation !

 


 

Les plus de Snap Miam

Les plus de Snap Miam

#1 CRITÈRES

La plateforme permet d’indiquer les informations clefs sur le repas ainsi que les spécificités de celui-ci : s’il s’agit d’un repas spécial végan par exemple, ou sans gluten… Il est aussi précisé les accessibilités des lieux (accessible aux personnes à mobilité réduite, ascenseurs).

#3 GAINS RÉINVESTIS

La totalité des gains de la plateforme est réinvestie dans le développement de la startup et reversée pour organiser des repas pour les plus démunis.

#2 NOTES ET APPRÉCIATIONS

Les notes et appréciations que se donnent les snaps et miams sur la plateforme sont un véritable atout pour les autres internautes, leur permettant de comparer des convives ou les cuisto’. C’est également une forme de garantie pour la plateforme : cela dissuade les « tricheries » et encourage la bienveillance.

#4 LE BLOG

En plus de ces échanges, le site internet propose un blog qui offre des articles « bons plans », des recettes de saison, des informations sur les intolérances alimentaires par exemple ou sur le gaspillage alimentaire. Bref, une source d’inspiration à ne pas manquer pour les « Snap ».

L’évolution de Snap Miam

Aujourd’hui la jeune startup de 6 mois enregistre plus de 1000 membres inscrits et comptabilise plus de 10 repas par semaine. Encore disponible qu’en Ile de France, l’objectif est développer le concept en France et pourquoi pas de créer une appli qui simplifierait les réservations !

Nous avons hâte de voir le développement de Snap Miam dans les années à venir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *