Cultiver ses légumes en ligne et les recevoir chez soi !

Mon Potager . com

Plus vraiment d’excuses pour ne pas consommer les légumes du jardin... sans avoir de jardin !

MonPotager.com propose des légumes frais de saison, locaux et vraiment bon marchés. Mais le petit PLUS de ce site est le bout de parcelle que l’on vous propose de cultiver à distance. Aussi incroyable que cela puisse paraître, monpotager.com loue des parcelles allant de 15 à 150m2 !

mon potager

Parcelles cultivées pour vous

Les parcelles sont cultivées à distance, vous avez juste à choisir la taille et ils s’occupent du reste. Par exemple, pour une parcelle de 15m2, vous pouvez espérer des récoltes de 20 à 50kg par an. Cela comprends des légumes d’été, d’hiver mais aussi des fruits. De quoi consommer ses « propres » fruits et légumes toute l’année. C’est ensuite MonPotager qui vous livre à domicile vos fruits et légumes en fonction des récoltes. Pour la petite parcelle, c’est 8 livraisons par an. Plus la parcelle est importante, plus la fréquence de livraison augmente bien entendu.

Je suis vraiment charmée par ce concept et vais peut-être m’y inscrire prochainement !

Pour ce qui est du reste du site internet, MonPotager vend également des fruits et légumes en circuit-court. L’idée est de pouvoir les commander en ligne directement, et ils vous sont livrés près de chez vous. Finalement, c’est une sorte d’AMAP améliorée et avec le service de livraison.

Site Web

Le site qui est sympathique et facile d’utilisation. Il est possible de choisir ses légumes par variété ou directement dans des paniers composés par l’équipe MonPotager. Ce sont toujours des fruits et légumes de saison et il y a vraiment du choix ! Vous y trouverez également des herbes arômatiques (il est assez rare d’en voir sur des ventes en ligne), ainsi que des produits d’épicerie sèche, et même des boissons artisanales.

monpotager_crea

Si l’on compare leurs prix à ceux de la grande distribution, la plupart des produits sont équivalents voir moins chers que ce que vous trouverez en supermarché, sauf qu’ici, c’est Français.

L’important en tant que consommateur est de savoir aussi qui se cache derrière ces produits que l’on consomme.

Vous trouverez donc des petites fiches descriptives sur les agriculteurs et producteurs qui ont chouchouté vos aliments avant qu’ils arrivent chez vous.

Producteurs

Les producteurs sont engagés dans ce qu’ils appellent une Culture à Haute Valeur Environnementale. « La certification environnementale des exploitations agricoles est une démarche volontaire qui vise à identifier et valoriser les pratiques plus particulièrement respectueuses de l'environnement mises en oeuvre par les agriculteurs. Elle porte sur quatre thématiques clés : la préservation de la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et la gestion de la ressource en eau. »

En savoir plus sur la certification environnementale …

Dans le but d’engager la filière agricole dans une démarche environnementale, un dispositif de certifications a été mis en place. L’objectif est de pouvoir répondre aux attentes de la société quant aux pratiques de l’agriculture.

Pour le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, la mise en place de cette certification permet de faire connaître au grand public les évolutions en cours de l’agriculture. Elle répond donc au besoin d’identifier les exploitations agricoles engagées dans des démarches respectueuses de l’environnement.

Engagements reconnus

En effet, de nombreux agriculteurs sont déjà engagés dans des démarches responsables, sans pour autant s‘être tournés vers des agricultures 100% biologiques. Il s’agit de démarches d’exploitations respectant un cahier des charges de production responsable. La certification permet donc de rassembler ces démarches autour d’un référentiel commun. Elle les rend plus lisibles par les consommateurs et plus efficaces.

Certification

La certification environnementale est alors une démarche volontaire et accessible à tous. Elle se construit autour de quatre thématiques environnementales :

  • la protection de la biodiversité,
  • la stratégie phytosanitaire,
  • la gestion de la fertilisation,
  • la gestion de la ressource en eau.

Il existe trois niveaux de certification : 

#1 Le premier niveau

Il correspond à la maîtrise de la réglementation environnementale et à la réalisation par l'agriculteur d'une évaluation de son exploitation au regard des cahiers des charges du niveau 2 ou du niveau 3.

#2 LE DEUXIEME NIVEAU

Il certifie le respect par l'agriculteur d'un cahier des charges comportant des obligations de moyens permettant de raisonner les apports d'intrants et de limiter les fuites dans le milieu. C'est dans ce cadre que des démarches environnementales peuvent être reconnues si le niveau des exigences environnementales de leur cahier des charges et le niveau des exigences de leur système de contrôle sont jugés équivalents au dispositif de certification environnementale.

#3 LE TROISIÈME NIVEAU

La haute valeur environnementale (HVE) correspond au niveau le plus exigeant d'un dispositif de certification environnementale des exploitations agricoles. Il s’appuie quant à lui sur des obligations de résultats mesurées par des indicateurs de performances environnementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer